« Août 17 »
LMaMeJVSD
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031
Le 22/06/2010 à 09:17:29
Les vacheries de Bribri @ par redac
J'aime les vaches...

 

Bonjour ! Fête de la musique oblige ! Ce matin, ce sera une petite chanson !!

 

 

 

J’aime les vaches !!

 

(sur l’air de « j’aime les filles » de J.Dutronc)



J’aime les vaches dans la vie réelle

J’aime les vaches et leurs petits

J’aime les vaches de chez VL

J’aime les vaches qui ont de l’appétit

 

J’aime les vaches qui font du lait

J’aime les vaches dans la prairie

J’aime les vaches et le fumier

J’aime les vaches dans la laiterie

 

Si vous êtes comme ça, meuglez-le moi

Si vous êtes comme ci, meuglez-le me

 

J’aime les vaches dont la queue danse

J’aime les vaches pour leurs fromages

J’aime les vaches en transhumance

J’aime les vaches dans leur pâturage

 

J’aime les vaches de Vacheland

J’aime les vaches de la campagne

J’aime les vaches qui sont bien tendres

J’aime les vaches de la montagne

 

Si vous êtes comme ça, meuglez-le moi

Si vous êtes comme ci, meuglez le me

 

J’aime les vaches qui sont toutes blanches

J’aime les vaches qui se trémoussent

J’aime les vaches qui ont des taches

J’aime les vaches qui sont toutes rousses

 

J’aime les vaches qui ruminent

J’aime les vaches et les troupeaux

J’aime les vaches qui trottinent

J’aime les vaches et leurs taureaux

 

Si vous êtes comme ça, meuglez-le moi

Si vous êtes comme ci, meuglez le me

 

J’aime les vaches quand elles broutent

J’aime les vaches sur la paille

J’aime les vaches au bord des routes

J’aime les vaches avec de belles sonnailles

 

J’aime les vaches de Normandie

J’aime les vaches de Bretagne

J’aime les vaches de Picardie

J’aime les vaches de l’Auvergne

 

 

Si vous êtes comme ça, meuglez-le moi

Si vous êtes comme ci, meuglez le me

 

 



Le 08/06/2010 à 09:30:39
Les vacheries de Bribri @ par redac
Nounouille est malade !!

Pom pom pom, pom pom pom !! Après avoir pris mon petit déjeuner au forum, consulté la météo et répondu à mes messages, nourri et soigné les petits, retourné mes fromages, je vais voir ma Nounouille. Ainsi, nous avons le temps de papoter et d’échanger les derniers potins de Vacheland. Tel est notre rituel chaque matin et mon amie m’accueille toujours avec un beau et sonore MEUH !!!

 

Hier matin, donc, fidèle à mes habitudes, je pousse la porte de l’étable et…rien !

Silence total ! Nounouille ??? Tu te caches coquine ? Houhou !!! Tu boudes ?

Vaguement inquiète, je m’avance jusqu’à sa litière et je la vois couchée avec une mine abattue !

Ben alors, ma cocotte, qu’est-ce qu’il t’arrive ?? T’as trop fait la java cette nuit et maintenant, tu as un pivert dans le crâne ? Allez, debout, viens prendre l’air dehors, il y a du soleil. Je vais te mettre de l’eau bien fraîche dans ton abreuvoir.

 

Non, Brijou, me dit-elle d’un air tout tristounet. Je suis malade. Malade ? C’est un peu succin comme explication… C’est mon cou, je suis bloquée. J’ai un bon torticolis. Bon ce n’est pas trop grave ça, j’appelle le véto et hop une petite piqûre et tu seras sur tes quatre pattes en un clin d’œil.

 

Non, non et renon !! Plus de seringues, ça suffit ! A force, j’ai le derrière comme un morceau de gruyère ! Et puis, ras les cornes de tous ces produits de laboratoire ! Moi je veux du bio.

OK, OK ! Restons zen… Tu sais quoi ? Je crois que je viens d’avoir une idée super sympa ! Tu vois, moi non plus, en ce moment, côté arthrose cervicale, ce n’est pas terrible, terrible. Donc, on va s’offrir toutes les deux un petit séjour en thalassothérapie ! J’ai vu qu’on le fait pour les chevaux de course alors pourquoi pas pour une Nounouille ?? Aussitôt dit, aussitôt fait ! Réservations expédiées, bagages bouclés et nous voilà parties gaiement en direction de l’Océan Atlantique, là où foisonne ce genre d’établissements.

Ah mes amis ! Quel programme ! Bains d’algues, bains de boue, bains à remous, massages aux huiles essentielles, nous sommes au paradis ! Dorlotées, chouchoutées…tu avais raison ma Nounouille, c’est mille fois mieux que les piqûres ! Nous voilà détendues, sereines… Dorénavant, nous viendrons régulièrement nous refaire une santé… Et puis, j’ai remarqué un ou deux soigneurs pas désagréables du tout à contempler… Alors ma Belle, tout va bien, on peut rentrer ? Oui Brijou mais… j’y pense : la prochaine fois, nous emmènerons Pelotdelaine et Coppélia. Je suis sûre qu’elles apprécieront aussi !! Et puis, tu connais le dicton : plus on est de fous, plus on rit !

 

Message personnel : Pelot, j’ai repéré dans les environs un ou deux troquets terriblement sympathiques… Je pense très fort à toi !! Reviens-nous vite !! Sans toi, VL n’est plus vraiment VL….

 

Gros Bisous et gros câlins

Brijounette

 



Le 25/05/2010 à 07:20:26
Les vacheries de Bribri @ par redac
Une pause tendresse

Il y a quelques jours, bien installée dans mon transat au soleil, alors que je prenais un repos bien mérité (si si je vous l’assure !) j’ai vu débouler les dix petits de Nounouille. Et les voilà qui tournent autour de moi en train de se dandiner bêtement et à jouer les timides…

 

Aïe aïe aïe ! Qu’est ce qu’ils m’ont encore inventé comme bêtise ces loustics-là ??

 

Avec un grand soupir de résignation, je referme mon bouquin (un passionnant thriller paysan) et je leur pose la question fatidique : « Qu’est ce qui vous arrive les petits ? »  Malheur, ils se mettent tous à me répondre en même temps…Holà ho !! Silence dans les rangs ! Je ne comprends rien à vos beuglements moi…J’en désigne un au hasard qui va tout m’expliquer… Tiens, toi par exemple, oui oui j’ai bien dit toi…Je t’écoute.

 

Et bien voilà Brijou, dimanche prochain, c’est la fête des Mères et on n’a pas d’idées de cadeaux pour notre maman Nounouille !! Dis dis, tu veux bien nous aider ?

 

Attendrie par tous ces mufles roses et humides qui me poussent gentiment, je ne peux que céder à une pareille requête !

 

Bon alors, le truc qui marche depuis toujours, c’est le bouquet de fleurs.

Quelques coquelicots, marguerites, pissenlits et violettes vous feront une belle composition champêtre, colorée et savoureuse à souhait ! Surtout, cueillez-les au dernier moment pour qu’elles restent bien fraîches.

Ensuite, j’ai une petite idée de cadeau original : je vais préparer une grande plaque de plâtre frais et vous viendrez tous apposer vos petits sabots. Ca fera une déco superbe pour l’étable et en plus un beau souvenir quand vous serez devenus des adultes…

Ah il y a aussi le petit poème à réciter :          Chère Maman Nounouille

                                                                   Toi la plus belle des laitières

                                                                   Voici plein de léchouilles

                                                                   Pour la fête des Mères,

 

Oui ça nous plaît bien tout ça  Brijou mais on aurait voulu aussi lui acheter un beau cadeau. Un joli collier en strass pour sa nouvelle cloche par exemple… Ben ça mes chéris, ça dépend de vos économies ! Vous avez combien de pictoches dans votre tirelire ? (en forme de bidon de lait hein parce qu’à VL, on ne parle pas des cousins roses !!)  Après le coup de marteau traditionnel, nous voici en train de compter la petite mitraille… Résultat : 15,75 pictoches ! Heu mes petiots, désolée, mais pour le collier, faudra attendre encore quelques années ! Mais vous savez, votre Mamounette Nounouille est très coquette et aime bien sentir bon, donc je suis sûre que quelques savonnettes parfumées à la violette l’enchanteront.

Et les voilà tous contents de leurs petits préparatifs et je m’amuse beaucoup à les voir prendre des mines de conspirateurs !

 

Pourtant, avant de les laisser repartir, je leur donne ce petit conseil :

Vos petits cadeaux vont bien sûr faire très plaisir à votre Maman mais si vous voulez vraiment que la fête des mères soit réussie, n’oubliez pas de la serrer très fort contre vous tout en lui murmurant à l’oreille le plus tendre des « je t’aime Maman ». Pour une maman, c’est le plus beau des cadeaux (je sais de quoi je parle !)

 

Voilà, à mon tour, je souhaite une bonne fête à toutes les mamans vachelandaises et je cours chercher un joli petit cadeau pour ma maman chérie adorée de mon cœur…

Pour la petite histoire, j’ai choisi le jour de la fête des mères (un 26 mai cette année-là) pour faire mon entrée dans la vie ! Sacré cadeau pour ma Maman… je ne lui ai même pas laissé le temps de déguster son dessert, des fraises en l’occurrence… Quand même, venir au monde un dimanche à l’heure de la sieste, c’est de la provocation quand on est du sud !!

 

Gros bisous et gros câlins

Brijounette

 



Le 16/03/2010 à 08:43:33
Les vacheries de Bribri @ par redac
Les copains de Nounouille

Bien sûr, Nounouille a de nombreuses amies parmi les vaches de VL. Mais elle a aussi une sacrée bande de copains !! Et elle prend régulièrement de leurs nouvelles… Elle m’a parlé un peu d’eux et de leur vie. A mon tour, je vais vous les présenter… Vous allez voir, c’est varié et coloré !

 

Il y a déjà tous ceux qu’elle rencontre régulièrement à la ferme et dans les environs.

Dans la grange, bien sûr, viennent quotidiennement le chat et la souris. Mais ces deux là vivent avec leur temps et savent manier les nouvelles technologies! Ainsi, le chat a créé un réseau de discussion sur le net. La souris, quand à elle, bosse dans l’informatique et clique comme une folle toute la journée.

Au grenier loge un magnifique hibou très amoureux de sa femme qu’il trouve super chouette !

Dans le champ du voisin, vit un âne très travailleur : il a passé un contrat avec l’éducation nationale et fabrique des bonnets pour les cancres…

Comme dans toute ferme qui se respecte, il y a une jolie mare où barbote allègrement monsieur  canard. Lui, je l’aime bien car on est un peu collègue. C’est un magnat de la presse spécialisée dans les cancans ! Il a embauché sa voisine la grenouille pour tenir la rubrique météo.

Le superbe noisetier qui trône au milieu du pré sert de logis au bel écureuil roux. Ces temps-ci, ce dernier déborde de joie et saute de branche en branche ! En effet,  il vient de décrocher le rôle principal dans le ballet Casse-Noisette ! Ses cousins, les petits rats, vont le suivre à l’opéra. Il se dit qu’il a bien fait de résister à son père qui voulait lui faire embrasser une carrière de banquier !

A proximité du petit bois (derrière chez moi), trois célibataires cohabitent dans un grand terrier. Le plus gros, le blaireau, est devenu barbier. Mais, comme il a un poil dans la main,  tout cela le barbe ! De plus, il a un énorme défaut de prononciation à cause d’un cheveu sur la langue. Ses colocataires ont confié à Nounouille qu’il était tout de même un peu rasoir !

Le plus agile et le plus dégourdi du trio est sans conteste le furet ! C’est le meilleur plombier du canton ! Il vous débouche les canalisations en un clin d’œil…

Le dernier, le vison, est certes magnifique mais il voit des complots partout. Il est persuadé qu’on veut lui faire la peau !!

On a aussi notre pigeon, un gros bêta qui croit tout ce qu’on lui dit et se fait souvent rouler…

Enfin, le dernier qui ne manque pas de piquant, c’est le gentil petit hérisson. Vous savez, il vient chaque année ramoner vos conduits de cheminées.

 

Nounouille a aussi des copains plus exotiques rencontrés au hasard de ses voyages.

Souvenez-vous, l’an dernier, quand nous sommes allées à la capitale pour assister aux défilés de haute couture…nous avons également fait quelques sorties nocturnes.

A l’entrée de la boîte de nuit, il y avait un gorille très très musclé qui était un videur très très efficace !! Dans le cirque qui donnait une représentation, Nounouille a sympathisé avec un dromadaire qui roule sa bosse de ville en ville. Il y a eu aussi l’autruche, chanteuse de cabaret, qui remportait un vif succès avec « mon truc en plumes…tsoin tsoin tsoin » Mais depuis, elle s’est lancée dans la politique !

Lors de notre séjour à la montagne, ce fut la rencontre avec l’aigle majestueux. Aux dernières nouvelles, ça plane pour lui !!

L’été dernier, nous sommes allées faire trempette au bord de la mer. Là-bas, Nounouille a fait la connaissance d’un bar qui passe ses journées au bistrot et d’un merlan coiffeur pour dames.

Elle a tapé la causette avec un crabe qui en pince pour une huitre perlière propriétaire d’une bijouterie place Vendôme…

Plus inquiétant, elle a croisé le chemin d’un requin qui se vantait d’avoir truandé un pigeon !! (voir plus haut…) Ledit requin s’est fait harponner par un chien policier. Celui-ci, ne manquant pas de flair, avait eu la puce à l’oreille en recevant une lettre anonyme d’un corbeau.

 

Nounouille, quand à elle, leur a expliqué qu’elle était dans la production laitière et qu’elle faisait son beurre !

 

Voilà le petit monde de Nounouille… Tiens, où est-elle passée ? Ah oui, je l’aperçois au bord de l’étang en grande conversation avec la carpe. Enfin j’ai l’impression que c’est plutôt un long monologue, la carpe restant obstinément muette ! A l’heure du déjeuner, elle a rendez-vous avec le lapin. Pourvu qu’il vienne cette fois !!

 

Gros bisous et gros câlins,

Brijounette

 




Jeux d'elevage