« Novembre 17 »
LMaMeJVSD
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930
Le 23/10/2012 à 09:29:08
Les vacheries de Bribri @ par redac
Nounouille étudiante

Nounouille étudiante

Après avoir brillamment obtenu son vachalauréat, mention TB (Tournesol Blé), ma Nounouille est venue me voir pour me faire part d’une décision surprenante.

-        Brijou, j’ai envie de faire des études supérieures !

-        Mais ma belle, comment vas-tu faire pour grimper sur les branches ?

Aïe !! Le regard qu’elle m’a lancé m’a ôté toute envie de plaisanter… Le sujet, apparemment, était sensible et lui tenait à cœur.

-        D’accord ma fille mais dans quel domaine veux-tu étudier ? Tu y as déjà réfléchi ?

-        Ben un peu, mais j’ai besoin de tes lumières tout de même (c’est bon de se sentir utile…)

-        As-tu envisagé une carrière d’enseignant ? Pour cela, il faut rentrer à l’IUFM (Instituts universitaires de Formation des Mammifères).

-        Bof ! Les gamins, j’en ai plein l’étable et je commence à saturer au niveau patience… (sur ce point, je ne peux pas lui donner entièrement tort…)

-        Heu. Centrale ? Il y a du beau monde qui les fréquente…

-        Du beau monde ? En zonzon ? Non merci, pas pour moi !

-        Hum, je ne parlais pas tout à fait de ce genre de centrale mais passons. Le droit ! Voilà une jolie filière. Et tu serais belle vêtue d’une robe d’avocat.

-        L’avocat, je préfère le manger et puis, toutes ces lois et décrets à connaitre par cœur, merci bien ! J’ai déjà du mal à retenir les règles de VL, alors le code rural…

-        Pfiou… tu es difficile. Alors il reste l’ENA (Ecole Normale des Animaux).

-        ENA ? hé Non !

-        HEC (Horticulture, Ecologie, Campagne) ?

-        Pas très original pour une vache !

-        Ponts et Chaussées ?

-        J’ai le vertige sur les ponts et je déteste marcher sur le goudron.

-        Médecine ? Tu serais mignonne avec une blouse d’infirmière.

-        Tu oublies que je m’évanouis presque à chaque fois que je vois une seringue de véto !

-        Une école de cinéma ! Ne me dis pas que tu n’y as pas pensé…

-        Ouais mais faut être un peu cabot pour ça !! (pas faux !)

-        Une école de cuisine ? Le grand chef Nounouille !  Classe, non ?

-        Déjà qu’on me dit que je suis toquée, je ne vais peut-être pas en rajouter !! De plus, j’ai des goûts très simples concernant l’alimentation.

-        Et la danse ? Faire partie d’un corps de ballet à l’Opéra Garnier ?

-        Déjà, je n’aime pas les rats, petits ou gros. Ensuite, je ne vois pas pourquoi j’irai passer le balai chez ce Garnier. Qu’il se débrouille tout seul ! Et enfin, je te signale que la passionnée de danse à VL, c’est Coppélia, la vache de Pelotdelaine.

Je me grattais la tête en cherchant désespérément une nouvelle idée quand j’ai vu ma vache se précipiter dehors pour observer, tout en faisant des commentaires, les allées et venues des Vachelandais sur le chemin. Quelle curieuse tout de même !! Curieuse ? Tilt !!

-        Nounouille ! J’ai trouvé ta voie ! Tu vas faire une école de journalisme pour devenir reporter officiel de VL. On pourra même travailler ensemble de temps en temps.

-        Oh oui, ça me plaît bien cette idée et je pourrai même te remplacer quand tu voudras te reposer.

Non mais je rêve, elle veut déjà prendre ma place… J’ai bien peur d’avoir enfanté un monstre. Je vais devoir la garder à l’œil la nouvelle petite pigiste !

 

Gros bisous et gros câlins

Brijounette, (rédactrice en danger !)

 



Le 09/10/2012 à 07:47:03
Les vacheries de Bribri @ par redac
La Vachelandaise

La Vachelandaise

 

Bonjour ! Cet été, lors des Jeux Olympiques de Londres, j’ai suivi avec plaisir les exploits de nos athlètes. Quelle émotion quand on les voit grimper sur le podium pour recevoir leur médaille…En y repensant pendant que je nettoyais la litière de Nounouille, machinalement j’ai siffloté l’air de la Marseillaise.

Intriguée, ma vache m’a demandé quelle était cette mélodie. Je lui ai donc expliqué qu’il s’agissait de l’hymne national de notre pays. Elle m’a alors fait remarquer que Vacheland n’avait pas ce privilège. Toujours prête à lui faire plaisir, j’ai griffonné ces quelques lignes…

 

Allons enfants de la prairie

Le jour de foire est arrivé

Contre nous de la boucherie

Le hâchoir sanglant est levé

Entendez-vous dans nos campagnes

L’écho des atroces corridas ?

Ils viennent  avec leur gros bras

Egorger les fils de nos compagnes !

 

Aux cornes, amis bovins

Gonflez vos beaux tétons

Mâchons, mâchons

Qu’un lait bien pur

Remplisse les bidons

 

 

Voilà, je vous demande toute votre indulgence ! Je ne m’appelle pas Rouget de Lisle. Je suis seulement Brijou de VL !!

 

Toujours est-il que ma Nounouille est allée fièrement retrouver ses copines pour leur apprendre qu’elle était à l’origine de l’hymne vachelandais ! Ne vous étonnez donc pas si, dans les prochains jours, vous entendez votre vache meugler un petit air familier…

 

 

 

Gros bisous et gros câlins

Brijounette

 



Le 14/02/2012 à 09:17:09
Les vacheries de Bribri @ par redac
Nounouille cherche un amoureux

Nounouille cherche un amoureux !

 

Bonjour ! En ce 14 février, jour des amoureux, Nounouille est bien perplexe. Avec qui va-t-elle passer la soirée ? Je la vois effeuiller toutes les marguerites de la prairie sans vraiment se décider… Tu comprends, m’avoue-t-elle, aucun n’est vraiment à mon goût. Et là, elle me tend son carnet d’adresses (bigre, il est bien rempli tout de même !) et je commence l’énumération :

Ferdinand ? Trop gourmand, il broute toutes mes fleurs.

Apollinaire ? Un vieux célibataire, trop maniaque pour moi !

Gaston ? Jamais content, trop ronchon

Dominique ? Aïe, il a vraiment trop l’esprit caustique

Béranger ? Non non, il va me demander de lui préparer à manger.

Paulo ? Oui il est très rigolo mais je connais déjà toutes ses blagues.

Victor ? Avec sa voix de stentor, on l’entend de Belfort au Pôle Nord. Bonjour la migraine…

David ? Lui ? C’est un rapide ! Aucune place pour le romantisme…

Sanson ? Ah lui, il est toujours gai comme un pinson mais n’a pas plus de cervelle que ledit oiseau…

José ? Trop posé, je ne vais pas oser me lâcher en sa compagnie

Norbert et Gilbert ? Ah les jumeaux… Intéressants c’est vrai. Dommage qu’ils sentent si fort le vieux camembert.

Alcide ? Trop placide, avant qu’il ne se décide, le printemps sera déjà là !!

Odilon ? Un beau blond, beau comme Apollon…. Ah mais non zut ! J’avais oublié qu’il n’aime que Léon.

Edouard ? Non, il a le chic d’être toujours en retard.

Adrien ? Pfff un vaurien…

Michel ? Hélas, il n’a d’yeux que pour la belle Rachel

Jérôme ? Non, il est parti en vacances à Rome.

Benjamin ? Un vrai gamin et je n’ai pas envie de servir de nounou !

Isidore ? La terreur des matadors, un peu trop matamore à mon goût…

Alexandre ? Hou la la ! Il va faire un esclandre s’il apprend que je suis polyandre…

Urbain ? Lui, c’est un petit malin… Il veut toujours m’emmener prendre un bain.

Alors, tiens, c’est son jour : Valentin ! Bof, le roi du baratin !

Ma pauvre Nounouille, tu es bien difficile. Pour toi, je n’en vois qu’un : Parfait. Lui, pas tant que ça ! Son renom est très surfait…

 

Eh bien, voilà, nous avons fait le tour de ta liste. Alors, ton verdict ?

Laisse tomber, ma Brijou ! Ce soir, je vais rester tranquille  et manger mes fleurs toute seule. Après tout, j’ai toute l’année pour organiser une soirée en amoureux. Si tu veux, on restera ensemble dans la grange et on papotera.

 

Euh désolée ma chérie, mais moi, ce soir, je sors !!

 

Gros bisous, gros câlins et bonne St Valentin à celles et ceux qui s’aiment.

Brijounette

 



Le 15/11/2011 à 08:15:30
Les vacheries de Bribri @ par redac
Nounouille fait de la politique

Nounouille fait de la politique

 

Et oui ! Il fallait bien que ça arrive…Ma vache a déjà exploré bien des domaines mais elle ne s’était pas encore aventurée sur ce terrain glissant et truffé de pièges.

J’étais en train de réparer le moteur serré de ma moissonneuse quand tout à coup, elle me lance :

Brijou, je me présente comme candidate aux prochaines présidentielles !

Houlala ! C’est quoi cette nouvelle lubie ?

Non, je suis très sérieuse. Tu sais, ces temps-ci, ça meugle fort dans les étables et les prairies. La paille est de plus en plus chère, l’herbe se fait rare et l’éducation des petits veaux est lamentable. Beaucoup ruminent leur rancœur. Alors, moi, je vais dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas !

Bah après tout, pourquoi pas ? Je veux bien même t’aider et devenir ta directrice de campagne.

Chouette alors ! Bon on commence par quoi ?

Déjà, il te faut un bon slogan, bien accrocheur et facile à mémoriser… par exemple : Avec Nounouille, pas d’embrouilles !

Hihi, c’est sympa. Et pourquoi pas :

Nounouille, la seule qui ne vous prend pas pour des andouilles !

Parfait ! Tu as ton slogan. Ensuite, as-tu un parti et quel est son nom ?

Oui, c’est Ferdinand ou Nanan dans l’intimité. Mais c’est ma vie privée ça !

Non ma cocotte, je ne te parle pas de ton petit chéri mais de ton parti politique !

Ahhhh ok ! Que penses-tu du PVE,  Parti des Vaches Enragées ?

Un peu trop agressif. Il vaut mieux attirer la sympathie de l’électorat plutôt que de l’effrayer…Tiens écoute ça : le V.I.P. : Les Vaches Irrésistiblement Poilantes !

Vendu ! Maintenant, voici mon programme :

Chers Bovins, chères Bovines.

Je ne vous prendrai ni pour des veaux, ni pour des vaches à lait.

Avec moi, ce n’est pas la peine d’aller voir si l’herbe est plus verte chez le voisin.

En cas de crise, je ne resterai pas les deux pieds dans le même sabot et je prendrai le taureau par les cornes.

Je ne vous taxerai pas votre oseille (d’ailleurs je la digère mal).

Avec moi, vous pourrez mettre du beurre dans les épinards.

Si vous faites la grève, je n’en ferai pas tout un fromage.

Je construirai des crèches pour accueillir vos petits veaux et les enverrai en camp de vacances dans les prairies de la transhumance. Ainsi, ils ne traîneront plus dans les chemins sans surveillance.

Et enfin, si vous vous lassez un jour de moi, vous pourrez m'envoyer paître sur le champ !

Voilà ma Brijou ! Alors, quel est ton verdict ? Je ne fais pas trop de promesses ?

Je dirai presque que tu n’en fais pas assez… mais sinon, ça me plaît bien. C’est percutant et tu vas à l’essentiel sans nous endormir avec un excédent de blabla stérile…bref, tu ne mâches pas tes mots (paradoxal pour un ruminant !!) Alors je récapitule : nous avons le slogan, le nom du parti et le programme. Il ne te reste plus qu’à partir en campagne ma Nounouille !

Euh…Brijou, j’y suis déjà tous les jours à la campagne !! Pourquoi pas en ville pour une fois ?

Ma belle, je parle de ta publicité ! Pour te faire connaître, toi, ainsi que tes idées. Je verrai bien une grande affiche qui te représenterait en train de poser au milieu d’un beau champ de marguerites. Il faut aussi du vert car c’est une couleur qui va incontestablement influer sur le subconscient de ton électorat. On pourrait aussi distribuer des petits drapeaux et des badges qui font meuh quand on appuie dessus. Et bien sûr, tous les matins, tu fais le tour du marché des éleveurs pour serrer des paluches, caresser  tout le monde dans le bon sens des poils. Tu dois t’émerveiller sur la qualité des fromages, faire un compliment aux mères accompagnées de leur marmaille, lancer des sourires aguicheurs aux taureaux et taurillons. Marquer ton respect quand tu croises la Coppélia de Pelotdelaine. C’est tout de même la vache de la modo la plus célèbre de VL. Je te suggère même de lui offrir un petit verre chez Julot.

Hé bé, quel boulot !!

Ah oui, encore quelques détails à régler… Penses-tu organiser des primaires ?

Oui, oui… des primevères, des pissenlits, des coquelicots. Aucune discrimination, j’aime toutes les fleurs.

(J’ai l’impression qu’elle n’a pas bien compris ma question…) Et ça t’intéresserait de participer à un débat sur un plateau de télé ?

Oui, bonne idée ! Un plateau de fromages à côté du débit de lait, ça sera très appétissant.

Hum, hum… Nounouille, pourrais-tu être plus attentive s’il te plaît ? Tu es en train de rêvasser, je le sens bien…

Oh oui ma Brijou, je m’imaginais en train de remonter les Champs Elysées. La flore y est-elle intéressante ?

La flore, je l’ignore. En revanche, pour la faune….tu ne seras pas déçue.

Et puis tu sais quoi, je crois bien que je vais installer mon étable présidentielle à  St Germain des Prés.

Que voulez-vous ! Ma vache est une incorrigible rêveuse…

Bon mes amis, je vais m’arrêter là, et surtout, n’oubliez pas :

 

 

 

Nounouille présidente, Nounouille présidente !

 

 

Gros bisous et gros câlins.

Brijounette

 

 

 



1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Suivante >>

Jeux d'elevage