« Octobtre 17 »
LMaMeJVSD
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031
Le 29/09/2010 à 09:24:08
Journaliste en herbe @ par redac
Un avatar, ça trompe énormément !

Dalamne est parti pour se consacrer à ses chères études. Sittingbull le remplace exceptionnellement aujourd’hui.  Car n’oublions pas que cette rubrique vous appartient…

 

Donc voici notre pirate parti à l’abordage de l’énigmatique vaisseau Pelotdelaine. Je lui laisse la parole.

 

Comme beaucoup d’entre nous, j’ai regardé les infos sur M6 vendredi 23 septembre.

1000 sabords ! Mon sang n’a fait qu’un tour en voyant apparaître notre modo préférée.

Mais tout de même, j’ai été bien déstabilisé ! A force de contempler et d’admirer la petite mamie au chignon blanc, aux lorgnons et au tablier fleuri, j’ai fini par m’imaginer qu’elle devait ressembler comme 2 gouttes d’eau (pardon 2 gouttes de gniole) à son petit avatar.

 

Et bien non ! Pas du tout. Quelle surprise de découvrir une charmante dame vêtue d’un superbe haut rayé rouge et blanc, avec de longs cheveux bien lissés et retenus par un coquet serre-tête rouge. Waouh !! Canon la grand-mère ! Et vous avez vu son sourire ? A tomber par terre !

 

En revanche, j’ai eu beau scruter dans tous les coins, je n’ai pas aperçu l’ombre d’un bazouka ou d’un quelconque récipient destiné à contenir de la gniole…

Alors ? Mythe ou réalité ?

Après tout, Pelot est méfiante… Les gens du « chobiz » sont parfois un peu trop sans gêne.

Donc, elle ne leur a montré que ce qu’elle voulait bien leur montrer ! Prudence est mère de sûreté dit l’adage populaire.

Et comme c’est une petite maligne, elle a détourné l’attention sur ses animaux.

 

Pas prête à filer la clé de sa cave au premier journaliste (virtuel ou non)  qui passe par là !

 

En tout cas, que ce soit la vamp de la télé ou la grand-mère facétieuse de VL, la seule chose que j’ai envie de dire est cette phrase empruntée à Michel Simon :

 

Elle est épatante, cette p’tite femme là !

 

Et comme je connais son petit point faible et qu’elle le vaut bien, je lui offre un énorme bouquet de lys casablanca.

 

Ca va Sitting ? Tu ne  vas pas lui demander sa main quand même ? D’ailleurs, je te signale qu’elle est déjà prise…

Franchement Pelot, t’as pas honte de tournebouler ainsi la tête aux honnêtes pirates et autres éleveurs ??

C’est de la concurrence déloyale, vu l’étendue de ta fortune et l’importance de ton cheptel !!

Bon sans rancune…

 

Gros bisous et gros câlins

 

Brijounette

 



Le 23/06/2010 à 08:12:16
Journaliste en herbe @ par redac
Agritracto
 

Ah mon petit Dalamne, mon reporter chouchou, tu m’avais manqué !! Alors comment vas-tu ? Et ta ferme, tu es content ?

Belle récolte ; pas étonnant avec le temps qu’on a eu (j’y ai peut-être été un peu fort sur les doses d’engrais…) Mais voilà qu’un nuage noir vient refroidir ma bonne humeur et même qui vient de derrière mon tracteur. Derrière ? Je dirais plutôt il vient du pot d’échappement. Tu ferais mieux d’aller voir me glisse Tamise. Au fur et à mesure que j’avance, l’inquiétude me ralentit et il y a de quoi : essieu cassé, pneu crevé, fuite d’huile, radiateur percé et moteur serré ; c’est ce que me dit le mécano.

Aïe ! Bonjour la douloureuse !! Tu as quoi toi comme modèle ?

Mais c’est de la camelote ce truc ! Ca fait même pas deux semaines qu’il revient du réparateur et il est déjà foutu. On a beau appeler ça un tracteur de luxe, niveau économie, zéro ! Je vais de ce pas voir les fabricants de cette épave. Je t’accompagne m’interrompt Tamise, munie de sa toute nouvelle caméra 3D offerte par ses petits à l’occasion de la fête des mères après qu’ils aient lu un article du Mag écrit par un Bijou de journaliste (pour ne citer personne).

Heu….là l’intéressée en question rougit de plaisir et affiche un sourire béat !

Oui, c’est bien beau tout ça, mais on va où ? Au forum me suggère mon amour de fifille (Tamise, bien sûr). D’accord, va pour le forum. A l’entrée, ils vous font une petite animation qui fait défiler les sujets. Au rayon machines, pas un chat. Enfin si, mais on s’en fout… Cela me pousse à être grognon et, dès mon premier juron, une vieille dame sort de l’ombre et me jette un filet à l’aide de son bazooka calibre 44. Puis elle me traîne jusqu’en zonzon (tiens ? m’rappelle quelque chose…) Oui moi aussi… De là, je suis un couloir apparemment récemment inauguré et je tombe tout droit dans une usine.

Tiens tiens, voilà qui est fort intéressant… Raconte vite la suite !

J’entends alors derrière moi une petite voix qui m’appelle. C’est Tamise. Je connais quelques passages secrets se justifie-t-elle. Mouais… quelques soupçons mais l’important est qu’elle m’ait rejoint. Nous voyons ensuite des dizaines d’éleveurs et éleveuses habillés en vert et blanc en train de fabriquer des machines agricoles (pas étonnant la qualité de mon tracteur, maintenant, si c’est les zonzonnés qui l’ont fabriqué).

Waouuuuh ! Ca c’est un scoop énorme mon petit Dalamne, ENORME ! Dis donc, moi je n’ai jamais travaillé quand j’étais en zonzon… Ca doit être ceux qui ont pris perpète !!

Quelqu’un nous pousse alors dans la zon…e de fabrication. Non mais sans blagues, on n’est pas là pour travailler, nous. C’est le moment d’utiliser mes quelques notions illégales me propose Tamise. Après tout, qu’est-ce qu’on risque ? Après quelques détours, passages souterrains et portes secrètes, nous revoilà dehors. Pour cette fois, je ferme les yeux Tamise, mais la prochaine fois, je demanderai des explications…

Non !  Je plaide l’indulgence pour cette courageuse et intelligente Tamise… Quoi Nounouille ? Mais oui, bien sûr, toi aussi, tu es courageuse et intelligente et belle et merveilleuse… Ca ira comme ça ? Dis donc Dalamne, personne ne t’a remarqué au moins ? Dans le doute, à ta place, j’irai me mettre au vert quelque temps…

Bon et puis ça me fait penser que je n’’ai pas rentré mon foin, moi. Tiens ? Le mécano a réparé le tracteur. Je vais le prendre. Ah ! C’est plus facile qu’à la main ; quand je pense qu’il y en a qui se plaignent quand leurs machines tombent en panne rhôôô ! Mais qu’est-ce que c’est que cette fumée ? Ha non, pas encore ça ! ! !

Hihi, je ris mais je ne devrai peut-être pas… Car j’appréhende toujours le jour de la récolte quand je démarre ce satané tracteur ! J’ai d’ailleurs le même souci avec ma chaîne de fabrication des fromages… J’aurai dû demander à Dalamne d’approfondir son enquête pour vérifier si d’autres ateliers de ce style existaient. Tiens d’ailleurs, je serai curieuse de savoir où nos beaux fromages sont expédiés. Décidément, il y a bien des zones d’ombre dans Vacheland et heureusement que Dalamne est là pour soulever un coin du voile…

Gros bisous et gros câlins

Brijounette



Le 09/06/2010 à 08:23:28
Journaliste en herbe @ par redac
Les 4 copains....

Voici un petit cours de grammaire qui porte sur l'utilisation des pronoms indéfinis. Petit cours de grammaire façon Brijou qui, ça va sans le dire, se veut récréatif !!

L'EMPLOI DU PRONOM INDÉFINI

 

 

 

 

Il était une fois quatre individus qu'on appelait ; Tout le monde - Quelqu'un - Chacun - et Personne.

Il y avait un important travail à faire,
Et on a demandé à Tout le monde de le faire.
Tout le monde était persuadé que Quelqu'un le ferait.
Chacun pouvait l'avoir fait, mais en réalité Personne ne le fit.

Quelqu'un se fâcha car c'était le travail de Tout le monde !
Tout le monde pensa que Chacun pouvait le faire
Et Personne ne doutait que Quelqu'un le ferait…

En fin de compte, Tout le monde fit des reproches à Chacun
Parce que Personne n'avait fait ce que Quelqu'un aurait pu faire.

 

MORALITÉ

Sans vouloir le reprocher à Tout le monde,
Il serait bon que Chacun
Fasse ce qu'il doit sans nourrir l'espoir
Que Quelqu'un le fera à sa place …
Car l'expérience montre que
Là où on attend Quelqu'un,
Généralement on ne trouve Personne !

 

                                       

 D’OU VIENT CETTE HISTOIRE ?

 

Personne n’est au courant : C’est Quelqu’un qui me l’a racontée afin que Tout le monde la lise et  que Chacun soit de bonne humeur.

 

                                             ET MAINTENANT…

Partagez-la  avec Tout le monde afin que Chacun puisse l'envoyer à Quelqu'un sans oublier Personne ...



Le 26/05/2010 à 08:44:58
Journaliste en herbe @ par redac
Une pause bonne humeur

Ca fait bien longtemps qu’on n’a pas ri ensemble… Voici donc quelques blagues glanées dans ma messagerie et ici et là au gré de mes lectures…

 

C'est toujours le même fermier qui rapporte le plus de lait à la fromagerie.

 

Pourtant tout le monde sait dans le village que ce fermier ne possède que quelques vaches. Alors comment fait-il ?

 

Intrigués, les autres fermiers décident d'aller lui poser la question:
   - Mais comment fais-tu pour obtenir tant de lait avec si peu de vaches ? C'est quoi ton truc ?
   - Oh ! C'est tout simple...
   - Je le savais ! Tu utilises des produits spéciaux.
   - Mais non... où vas-tu chercher ces idées. Des produits spéciaux pour les vaches, mais non !
  - Alors comment ?
  - Bien c'est simple, le matin quand je vais traire mes vaches, pour les motiver je leur pose toujours la même question : "Alors mes petites ! Ce matin qu'est-ce que vous me donnez ? Du lait ou du steak ?"

 

Ouais et bien je vais éviter de demander ça à Nounouille ! C’est un coup à se faire encorner… Quand à  celles qui suivent, je les ai arrangées à la sauce vachelandaise !

 

Un éleveur (toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé est purement fortuite et indépendante de ma volonté) rentre chez lui à sept heures du matin, ivre et débraillé.

Il est accueilli par son épouse ô combien furibonde…

-         tu peux me donner une bonne raison pour rentrer à une heure pareille ?

-         ouais… le petit déjeuner du forum !!

 

 

Et une petite dernière pour la route…

 

Un couple de Parisiens très bon chic, bon genre s’arrête à Vacheland.

Ils entrent dans l’unique bar du coin, chez Julot, un endroit assez crasseux (et oui mon vieux, y a du laisser-aller ces temps-ci !) et commandent à boire :

-         Deux bières, fait l’homme

-         Dans un verre propre, rajoute la femme

 

Le mari la regarde d’un air sévère :

      - Tu n’as pas besoin de dire ça. Tu vas les vexer…

Alors le patron arrive avec deux bières et demande :

      - C’est pour qui le verre propre ?

 




Jeux d'elevage