« Décembre 17 »
LMaMeJVSD
123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Le 17/02/2010 à 12:23:51
Journaliste en herbe @ par redac
le dealer

Holà ! Bonjour Dalamne ! Tu m’as l’air bien énervé ! Que t’arrive-t-il ? Des ennuis ?

Bon sang de bonsoir ! Mais qu'est-ce que c'est que ça ? Beurk, c'est blanc, petit, gluant et ... bâââ ... ça bouge en plus ! On dirait un vers de terre, mais en pas pareil. Un petit mot au voisin et je le vois sauter sur son tracteur, atteler le pulvérisateur et traiter tout son champ. 'Sais pas pourquoi. Y 'm'dit : " Mais c'est des vers pyrale, mon ami, des vers pyrale ! " Kékcékçha ? " Ben mon vieux, qu'y me dit, toi, t'a été attaqué par quelqu'un " Ha bon ? Et par qui ?

Maman !! Des vers pyrale !! Et alors ? La suite, viiite, raconte !
Je me décide à mener ma petite enquête. Pour commencer, j'interroge Tamise. Mais en fait, je perds mon temps car elle commence à me raconter des histoires du maire du village du voisin d'un ami d'une personne dont elle avait dit un truc à quelqu'un que connaissait son père et que ... Enfin, bref, vous m'avez compris, pas de doute du côté de ma fifille. J'aurai sans doute plus de succès au village. En entrant, j'aperçois une affiche que je n'avais jamais vue auparavant mais dont l'état avancé laissait sous-entendre qu'elle n'est pas toute fraîche. Comme quoi ce genre de situation incite à être observateur, ça aide !

Ça, c’est le métier qui rentre mon petit… Et cette affiche, c’est quoi au juste ?

Elle  parle d'un détective qui peut nous aider. Je relève le numéro et je l'appelle immédiatement et je prends rendez-vous sur-le-champ. Après toute une séance de boule de cristal, de consultation des pierres et des étoiles ajoutée à de nombreux calculs savants et un bon bout de temps de recherche sur un ordinateur farfelu, il me sort quatre lettres : V.A.C.H et une liste interminable de noms. Hou hou ; c'est vrai que ça aide ... Heureusement que la première fois c'est gratuit parce que sinon j'allais lui faire avaler son papier, ses calculs, ses pierres, sa boule et son ordinateur par dessus le marché !

Punaise, je subodore l’arnaque ! Moi j’appelle ça un marché de dupes…
Tiens ? Le marché, mais c'est une bonne idée, ça, il y a plein de monde au marché ... Malheureusement, des fois, il y en a  trop, et c'est embêtant quand on aperçoit le panneau : "Le marché est noir de monde, revenez plus tard..." Mais grâce à ma dernière aventure, je réussis à m'introduire  à l'aide de codes secrets obtenus en zonzon. Et la récompense ne se fait pas attendre : j'obtiens tout de suite le nom du célèbre mais imprenable dealer. Je quitte le marché et prends la direction de l'adresse indiquée. Mais on ne m'avait pas dit qu'il fallait attendre jusqu'à 21 heures, j'ai dû patienter.

21 heures ? Ce n’est pas une heure d’honnête éleveur il me semble… Même Pelotdelaine dort à ce moment là !!!
Au moment venu, un homme vient me voir, ouvre les pans de son grand manteau blanc et me présente tous ses articles : des rats en cage, des contrôles d'hygiène, des corbeaux, des vers (ah, tiens, je suis sur la bonne piste) et des bombes stress (Tamise a horreur de ça ! Elle s'est déjà fait avoir plusieurs fois, ça m’a coûté en bottes de paille mais c'est une autre histoire). Branle bas de combat, tout le monde sur le pont ! Je passe de suite à l'attaque, je le menace de le dénoncer aux hautes autorités judiciaires de Vacheland s'il refuse de me donner le nom de la personne qui m'a attaqué (c'est vrai que ça m'a aidé ce séjour en zonzon). Tout à coup, sortent de l'ombre sept silhouettes que je n'avais pas vues ... Voilà que ça se gâte. Une idée et vite, s'il te plait, mon cerveau ! Mais l'une d'elle se met à meugler mon nom : "Dalamne, mon fermier, non, arrêtez !". Cette voix, je la reconnais, c'est celle de ... Tamise ?

Tamise ???? Tu es sûr de ce que tu avances ? Par hasard, tu n’avais pas fait  un détour par le troquet avant le rendez-vous ?
Et oui, la voila qui se dévoile au grand jour. Mais qu'est-ce que tu fabriques ? "Et bien ... je me suis trouvé un travail à temps partiel, et de nuit en plus, c'est mieux payé ! Tu ne trouves pas ça bien ?". Non, de non ! Tamise, que diraient tes enfants ? Et je te rappelle que tu viens tout juste d'en avoir trois de plus ! Mais réfléchis ! Je me mis à la sermonner vivement tout en reprenant le chemin du retour. Arrivé à la ferme, je la regarde droit dans les yeux et ... je lui saute dans les pattes ! Tout de même ! Qu'est-ce que je ferai sans elle ? La réponse : Je m'ennuierai ! Et avec tout ça j'en avais presque oublié mon champ...

Mouais…je te trouve bien indulgent !! Mais attends un peu…Nounouillllle !!! Où te trouvais-tu hier soir entre 21 heures et 22h30, l’heure de ta dernière traite ?? Grand silence… Long regard innocent… Elle est roublarde ! Mais je l’aurai un jour, je l’aurai !!

Je crois mon pauvre Dalamne qu’on se fait rouler par ces coquines… Au fait, en parlant de rouler, tu devrais faire un petit tour chez la société AGRITRACTO, fournisseur officiel de VL. J’aimerai bien savoir qui fabrique nos tracteurs et autres machines !

Gros bisous et gros câlins

Brijounette



Le 20/01/2010 à 08:52:09
Journaliste en herbe @ par redac
Derrière les barreaux...

Après un long silence de sa part, je suis ravie de vous annoncer le retour de Dalamne… Mais où étais-tu donc passé, sacripant ? Tu as pris des vacances ? Pardon ? A l’ombre ? Ah ! Moi quand je pars en vacances, c’est plutôt au soleil… Enfin, chacun son truc hein ? Mais je parle, je parle alors que tu veux nous raconter ta dernière aventure ! Je m’efface donc….

Silence dans les rangs ! Mon Dieu, mais qu’est-ce qui m’a pris d’aller espionner la Mairie de Vacheland ? Je suis maintenant rasé, en uniforme, menotté, bâillonné et…heu…non, là, je vais un peu loin. On doit juste se tenir bien droit et être tout docile. Vous devinez où je suis ? Non ? Je suis en zonzon ! Rien que d’y penser me fait frémir…

 

Ah ces jeunots ! Ils sont bigrement impressionnables… Remarque, lors de mon premier séjour, j’étais moi aussi dans mes petits sabots ! Après, on s’endurcit… C’est bien gentil tout ça mon petit, mais que devient ta copine la vache pendant ce temps ?

Heureusement que Tamise n’est pas avec moi, les vaches n’étant pas admises en zonzon. Elle est à la ferme s’occupant des champs et des Tamises-Junior (y a de la reprise là non ?) N’empêche qu’elle a de quoi faire entre ses quatre jeunes qui mettent leur casquette à l’envers et qui veulent faire du hip-hop et ses quatre nouveau-nés, z’imaginez pas le tableau ! Promis, ma vache chérie, dès que je sortirai, je leur apprendrai le hip-hop. Ce n’est pas que tu t’y prends mal mais tu rayes le béton avec tes cornes, tu laisses des poils partout et l’autre jour,  un de tes petits s’était coincé la queue sous l’auge !

 

Je dirai à Nounouille qu’elle passe voir Tamise pour lui filer quelques conseils par rapport à l’éducation des petits… Sinon, curieux comme tu es, t’as pas un scoop sur la zonzon ?

Au fait, vous ne savez pas où c’est la zonzon ? C’est loin dans les bois de Vacheland mais il y a deux tunnels qui vont jusqu’au troquet et au forum. Donc, si vous voyez une petite porte noire, ne vous approchez pas !

 

Héhé ! Je les connais ces deux tunnels… je les ai empruntés dans ma folle jeunesse vachelandaise. Bon alors la levée d’écrou est prévue pour quand ? Il faut que je puisse mettre le champagne au frais !!

Ce matin, c’était le jour où ils me relâchaient. Ils voulaient me faire un lavage de cerveau concernant tout ce que j’avais appris à la Mairie mais je leur ai dit que tout le monde le savait grâce au Mag ! Du coup, ils ont voulu laver le cerveau de tout le monde (même les vaches, si, si !) mais je leur ai dit que ce n’était pas la peine… Vous ne pouvez pas imaginer tout ce que je fais pour vous…

 

Pfiou ! Ca suffit la parano là !! Tu n’aurais pas trop regardé des séries télévisées parlant du grand complot ? Hihi… Tu peux aller te reposer maintenant… Oui, tu voulais rajouter quelque chose ?

Au fait, heu….quelqu’un connaît le hip-hop ?

 

Ca, avant de promettre quelque chose à sa vache, autant être sûr qu’on pourra assumer…. T’as quand même de la veine : ma dernière invitée au Mag, xCandy, est une pro du hip-hop…Si si tu peux relire l’article si tu veux !

Ah et puis maintenant que tu as fréquenté les bas-fonds de Vacheland, tu as dû rencontrer des gens louches pas vrai ? Donc, te voilà fin prêt pour affronter la ruelle et son célèbre dealer… Mais pour ça, il ne faut pas avoir peur de sortir tard le soir !

Avant de vous laisser, il faut que je vous dise : J’ai une petite chanson qui me trottine dans la tête : « les portes du pénitencier…. », alors à votre tour ! Hihi

 

Gros bisous et gros câlins

Brijounette

 

 



Le 16/12/2009 à 11:08:31
Journaliste en herbe @ par redac
Dans les cuisines de Vacheland

Bonjour ! Dalamne ayant mystérieusement disparu depuis son dernier article, j’ai envoyé mon frangin Sittingbull faire le tour des cuisines de VL à l’approche des fêtes pour espionner un peu les préparatifs de chacun. J’attends bien au chaud les résultats de son enquête…

 

Salut Brijounette ! Mission très sympa et j’en ai pris plein les narines et les papilles ! Pourtant, mon choix s’est tout de même fixé sur la cuisine de Pelotdelaine. Sa recette m’a semblé bien alléchante : la dinde au whisky ! Curieux, je me suis approché pour mieux la voir à l’ouvrage et l’entendre lire sa recette pour prendre des notes… Je dois dire que c’est particulier ! Ames sensibles s’abstenir ! Voici mot pour mot ce que j’ai entendu !

 

Acheter une dinde d’environ 5 kilos et une bouteille de whisky.

Prévoir du sel, du poivre, de l’huile d’olive, des bardes de lard.

Barder la dinde de lard, la saler, la poivrer et ajouter un filet d’huile d’olive.

Préchauffer le four thermostat 7 pendant 10 minutes.

Se verser un verre de whisky. Le boire.

Mettre la dinde au four dans un plat en terre.

Se verser 2 verres de whisky et les boire.

Après une debi-heure, fourrer, l’ouvrir et surbeiller la buisson de la pinde.

Prendre la vouteille de biscuit et s’enfiler une bonne rasade.

Après une autre debi-heure, dituber jusqu’au bour.

Oubrir la borte, rebourner, revourner, enfin : bref !! Mettre la guinde dans l’autre sens.

S’asseoir (du moins essayer…) sur une chaise et se reverdir 5 ou 6 verres de whisky.

Buire, non luire, non cuire la bringue bendant 4 heures.

Et hop, 5 berres de plus.

Retirer le four de la dinde.

Se berser une bonne goulée de whisky.

Rabasser la dinde (l’est tombée par terre), l’ettuyer et la voutre sur un blat…sur un clat…sur une assiette !

Se béter la figure à cause du gras sur le barrelage de la buisine.

Ne pas essayer de se relever.

Déciver qu’on est bien par derre et binir la mouteille de rhisky directement au boulot, euh…au goulot.

Plus tard, ramber jusqu’au lit, dorbir ze qui reste de la nuit.

Le lendemain matin, prendre une aspirine (voire plus !), manger la dinde froide avec de la mayonnaise et nettoyer le bazar que vous avez mis dans la cuisine !!

 

Sittingbull, rentre de suite à la maison ! Tu es trop jeune pour voir un tel spectacle !! Bon ben finalement, pas trop mal la recette, mais je vais laisser tomber la dinde et passer directement à la bouteille ! Allez, je vous souhaite de joyeuses agapes mais ne vous sentez pas obligés d’imiter notre Pelot ! Elle a reçu un entraînement spécial pour ça !

 

Gros bisous, gros câlins et bonnes fêtes à vous tous !

 

Brijounette

 



Le 02/12/2009 à 07:20:06
Journaliste en herbe @ par redac
Mr le Maire
 

Bonjour ! Aïe… je crois que le succès est monté à la tête de notre pauvre Dalamne et j’ai comme l’impression qu’il va faire des bêtises aujourd’hui…

Tamise ! Y’a le facteur, va chercher le courrier, s’il-te-plait ! Tamise ? Mais où est-elle ? Bon, j’y vais … Vraiment, celle-là, elle fait tout pour être tranquille … (pff ma Nounouille est  mieux élevée…)

Tiens ? Une lettre sans éditeur … Chrii, Chrii, «  Votre mission, si vous l’acceptez, levez le secret-défense concernant Mr le Maire »  Ben ça alors ! (heu laisse tomber petit, t’es pas de taille !)

Tamise ? Ha, la voilà, écoute : Bzz Bzzz. Nous partons chacun de notre coté afin de trouver un bonnet (petite sécurité au cas où…). Moi, j’en ai un, mais elle … Quelques minutes plus tard, nous nous retrouvons sous le hangar. Elle ne manque pas d’imagination, celle-là, finalement, elle l’a son bonnet : un sac de semence percé de deux trous et peint en noir sur la tête, elle me dit Je suis prête agent Enmalad, moi, c’est Esimat … Pas très fute fute, la vache, enfin. En route, ma belle et prend l’échelle au passage. (Bon ben moi je décline toute responsabilité !!)

Nous partons en tracteur et arrivons au champ situé derrière la mairie. Nous arrachons quelques branches que nous nous ficelons autour du ventre (encore plus sécurisés au cas où…) (ou plus ridicules ?) Tamise installe l’échelle puis, nous nous retrouvons sur le toit. Je descends en premier par la cheminée et, arrivé en bas, je l’entends qui me crie : Je passe pas, je fais comment ? Viens par le vasistas (je devrais arrêter le MT…) (La prochaine fois, demande des conseils au Père Noël, c’est un pro lui !) Ca me laisse le temps de fouiller un peu.

IMPOTS. C’est intéressant, ça … Oh ! «  Mr le Maire : impôts non-payés depuis deux mois » (tiens moi non plus…) Et bin, il ne se refuse rien, lui. Ha, te voilà toi, mais qu’est-il arrivé à tes branches ? Bâââ, elles avaient un petit goût de maïs, alors … C’est bon, enlève-les, tu ressembles à un porte-manteau … Regarde ce que j’ai trouvé ; et c’est pas tout : « les impôts servent à l’amélioration, le développement et l’embellissement du village… » Ha, bien (quand je pense que je ronchonne à chaque fois…) « Mais aussi à la rémunération du Maire et de ses conseillers, les modérateurs » Ah bon, Je croyais qu’ils n’étaient pas payés ceux-là… (euh quand on sait qu’il faut 10 000 000 000 de pictoches pour faire un centime d’euros, je comprends pourquoi Pelot spécule comme une malade !)

Ensuite, ELECTIONS. Voilà autre chose : «  Mr le Maire a été élu en 2002 avec un mandat permanent à une voix contre 0 » Bah forcément, s’il est tout seul à voter… Attention, Tamise, heu, agent Esimat, j’entends quelqu’un qui vient, vite, nous montons au premier étage et nous nous cachons à deux endroits différents (sécurité au cas où…) Moi, sous un bureau et elle derrière un rideau. Malheureusement, la personne aussi monte à l’étage et, en passant, elle marche sur la queue de Tamise qui se retient de crier en soufflant très fort. Mais ce n’était pas une très bonne idée car le sac a gonflé, gonflé, jusqu’à éclater et PAN ! J’en profitais pour sortir de ma cachette, saisir un rideau et je me mis à envelopper la personne, bientôt aidé de Tamise (dois-je dire agent Esimat ?) (v’la qu’il se prend pour l’agent 007, triple zéro plutôt !) Maintenant, filons, lui dis-je ! (ha quand même !) Nous grimpons l’escalier quatre à quatre et nous nous retrouvons sur le toit, et nous descendons. Tandis que je me dépêche d’enlever l’échelle, Tamise ne trouve rien de mieux à faire que d’arracher les mêmes branches que tout à l’heure. Pour améliorer le quotidien, me dit-elle … (Faut vraiment que je la mette au régime) En route vers la ferme, elle me dit : Je l’ai reconnu, c’était Lorenzo. (Ciel pas mon Lolo chéri !) Heureusement qu’il ne te connait pas, sinon … De retour à la maison, je commence mon rapport, mais au fait, à qui dois-je le donner ? Bah, je le publierai dans le Mag de Brijou …

Un bon conseil Dalamne, trouve-toi vite un avocat (bien mûr hein avec du crabe c’est délicieux mais je m’égare là…). Remarque la prochaine fois, tu pourras m’envoyer ton article sur ton séjour en zonzon ? Ben quoi, j’ai l’esprit pratique moi Môsieur !

Gros bisous, gros câlins et mes respectueuses salutations à Monsieur le Maire.

Brijounette




Jeux d'elevage