« Août 17 »
LMaMeJVSD
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031
Le 22/12/2010 à 08:50:06
Journaliste en herbe @ par redac
Le courrier du coeur (suite)

Souvenez-vous… A la mi-octobre, je vous faisais part d’une lettre envoyée par Jobouile1 dans laquelle il nous confiait son chagrin de devoir quitter  sa vache.

Ce matin, morose, j’ouvrais mon courrier : pubs, pubs, factures, impôts, pubs quand, soudain, une lettre ! Oups, elle a bien failli passer à la poubelle avec le restant de la paperasse. Tiens, mais c’est encore notre petit Jobouile qui m’écrit. Que lui arrive-t-il cette fois-ci ?

 

Ca y est : je suis passé au niveau 3 (depuis maintenant 2 mois environ). La rupture avec Meumy (vache Normande) du niveau 2 a été atroce ! Je l’aimais tellement ! Je l’aimais tellement ! J’hésitais même à passer au niveau 3 !

Mais … finalement j’ai bien fait, je me retrouve avec une vache Primholstein (comme celle que j’avais au niveau 1) que j’ai appelé Meumeu ; elle est si jolie, si mignonne, je pourrais passer des heures à la regarder !

Les jours passèrent, sans rien de spécial, quand … un jour … Meumeu avait accouché de 3 merveilleux veaux ! J’étais si fier ! Meumeu est devenue maman ! Ces veaux sont si mignons, si fragiles … que j’en prends soin comme de ma Meumeu.

Au bout de quelques jours, ils faisaient déjà du lait. C’est si attendrissant que j’oublie tous les mauvais moments qui se sont passés dans la journée …

Ce matin (11 décembre), j’allais sur Vacheland (comme d’habitude) quand … elle avait encore accouché ! J’ai eu 3 magnifiques veaux en plus ! Eh bien voilà ! Le niveau 3 se passe à merveille.

 

Bonne journée à tous.

Jobouile1

 

 

Mais c’est super ça !! Un faire-part de naissance ! Ca me rappelle la première fois que ma Nounouille est devenue maman. Quelle émotion dans l’étable !

Et je trouve ça tellement rafraîchissant qu’un éleveur s’émerveille encore de la venue au monde de ces charmantes petites têtes ! Nous, les anciens, nous sommes parfois un  peu trop blasés et oublions ces moments magiques.

Alors merci Jobouile de partager avec nous ces instants de bonheur et n’hésite pas à m’écrire lorsque tu auras franchi la porte du niveau 4…

 



Le 10/11/2010 à 08:23:11
Journaliste en herbe @ par redac
Le courrier des lecteurs

Bonjour ! En triant mon courrier, j’ai trouvé cette lettre  et j’ai eu envie de la partager avec vous. Elle est tellement rafraichissante, tellement éloignée de l’esprit de compétition, bref très fleur bleue.

 

Ma Nounouille a beaucoup insisté pour que vous lisiez attentivement le dernier paragraphe !!

 

 

Bonjour, j'ai découvert Vacheland grâce à un autre éleveur, jobouile1.

 

Je ne connaissais absolument pas ce site mais quand j'ai dû choisir ma vache, j'ai craqué pour cette vache laitière : la Primeholstein.

 

C'est vrai, je ne suis qu'au niveau 1 mais je savoure chaque moment passé avec Freddylol (ma vache).  Si seulement au niveau 2, nous pouvions garder notre vache du niveau 1, ce serait extraordinaire.

 

Ce site est super !  Si l'on pouvait voter, je mettrais une note de 20 sur 20.

 

Dès que je vois une vache mal entretenue,  ça me fait mal au cœur. Ces gens-là ne sont pas dignes d'avoir une vache. Faites attention à votre vache. Merci.

 

Polinejolie

 

Voilà, le message est passé…

 

Au passage, je voudrai souligner le fait que Madame Nounouille ne souffre d’aucun mauvais traitement… et ce que ce n’est pas la peine qu’elle lorgne sur son auge vide… Il n’y aura pas de rab !!

 

Gros bisous et gros câlins.

 

Brijounette

 



Le 27/10/2010 à 09:30:57
Journaliste en herbe @ par redac
Poésies d'automne

Bonjour ! Nous connaissons Grobeber toujours prête à rire sur le forum. Voici une autre de ses facettes qui me plaît beaucoup… Son goût pour les belles lettres. Laissez-vous, vous aussi, bercer par ces vers enchanteurs qui,  même s’ils ne parlent pas de vaches,  évoquent l’automne et la nature. Et Vacheland, c’est bien la nature non ?

Chanson d’Automne

 

L’automne a inspiré plus d’un poète tel que Baudelaire, Verlaine, Victor Hugo ou Théophile       Gauthier.

Baudelaire et Verlaine expriment leurs sentiments par la mélancolie et la fuite du temps telle une feuille morte     tombée au sol après avoir brillé sous les rayons du soleil d’été.

V. Hugo et Th. Gauthier décrivent la nature pluvieuse qui se prépare à supporter le froid de l’hiver.

 

Quant à moi, l’automne évoque la saison des récoltes, des vendanges, de la chasse et le stockage du bois pour l’hiver. Les jours raccourcissent.  La nature se pare de couleurs vives et chaudes en harmonie avec les derniers rayons poussifs du soleil.

 

Je m’imagine dans une petite maison douillette à flanc de montagne, remplie de provisions pour l’hiver (bocaux de légumes, de fruits, terrines,…) où dans le creux d’un fauteuil, près de la cheminée, je lis un bon livre d’Umberto Ecco tout en écoutant cette œuvre sublime « les 4 saisons » de Vivaldi… En attendant les beaux jours …Luxe, calme et volupté…

 

 

 

Baudelaire

Bientôt nous plongerons dans les froides ténèbres ;
Adieu, vive clarté de nos étés trop courts !
J'entends déjà tomber avec des chocs funèbres
Le bois retentissant sur le pavé des cours.

Tout l'hiver va rentrer dans mon être: colère,
Haine, frissons, horreur, labeur dur et forcé,
Et, comme le soleil dans son enfer polaire,
Mon cœur ne sera plus qu'un bloc rouge et glacé.

J'écoute en frémissant chaque bûche qui tombe
L'échafaud qu'on bâtit n'a pas d'écho plus sourd.
Mon esprit est pareil à la tour qui succombe
Sous les coups du bélier infatigable et lourd.

II me semble, bercé par ce choc monotone,
Qu'on cloue en grande hâte un cercueil quelque part.
Pour qui? - C'était hier l'été; voici l'automne !
Ce bruit mystérieux sonne comme un départ.


Verlaine

Les sanglots longs
Des violons
De l'automne
Blessent mon cœur
D'une langueur
Monotone.

Tout suffocant
Et blême, quand
Sonne l'heure,
Je me souviens
Des jours anciens
Et je pleure

Et je m'en vais
Au vent mauvais
Qui m'emporte
Deçà, delà,
Pareil à
la
Feuille
morte.

 

Victor Hugo

Les hirondelles sont parties.
Le brin d'herbe a froid sur les toits ;
Il pleut sur les touffes d'orties.
Bon bûcheron, coupe du bois.

Les hirondelles sont parties.
L'air est dur, le logis est bon ;
Il pleut sur les touffes d'orties.
Bon charbonnier, fais du charbon.

Les hirondelles sont parties.
L'été fuit à pas inégaux ;
Il pleut sur les touffes d'orties.
Bon fagotier, fais des fagots.

Théophile Gauthier

Déjà plus d’une feuille sèche
Parsème les gazons jaunis ;
Soir et matin, la brise est fraîche,
Hélas ! Les beaux jours sont finis !

On voit s’ouvrir les fleurs que garde
Le jardin, pour dernier trésor :
Le dahlia met sa cocarde
Et le souci sa toque d’or.

La pluie au jardin fait des bulles ;
Les hirondelles sur le toit
Tiennent des conciliabules :
Voici l’hiver, voici le froid !

 

 



Le 13/10/2010 à 08:45:24
Journaliste en herbe @ par redac
Le courrier du coeur

Profit, bénéfices, spéculation, cours du lait, cours de la viande… C’est tout de même un aspect moteur de ce jeu. Et pourtant…pourtant, je n’aime que toi et pourtant ! (message personnel pour Nounouille)

 

J’ai reçu ce message de la part de jobouile1. (que je remercie au passage)

 

 Message ô combien émouvant car, ne le nions pas, nous sommes nombreux à avoir déjà ressenti  ce qu’il nous décrit dans les lignes suivantes.

 

 

 

En allant sur internet, j’ai trouvé Vacheland tout à fait par hasard.

 

Je m’y suis inscrit et…  en choisissant ma vache, là, le coup de foudre ! Cette vache Primholstein était la plus belle à mes yeux, je ne pouvais pas la laisser toute seule, je l’ai aimée et nourrie pendant 1 an et demi !

 

Mais après, en passant en niveau 2,  la rupture fut terrible ! J’étais perdu : entre la vache charolaise et la vache normande, j’ai choisi encore une fois la vache laitière, « la normande » et là, deuxième coup de foudre ! Cette vache normande qui me semblait familière est plus que tout à mes yeux !

 

Pour l’instant je suis toujours au niveau 2, mais…en passant au niveau 3, ça sera une nouvelle rupture pour moi, cela sera terrible ! Comment vais-je faire ?

 

jobouile1

 

 

Voilà, chers lecteurs, le désespoir de notre ami fait peine à voir. Que lui répondre ?? Qu’au niveau 3, ce sera pire car, non seulement, il devra vendre sa vache comme à chaque fin de mission, mais il devra de surcroît se séparer des veaux qu’il aura patiemment élevé, nourri et soigné.

 

En résumé, je ne lui dirai que ceci :

-          achète-toi un cœur de pierre ou un stock impressionnant de mouchoirs,

-          va noyer ton chagrin au troquet ou t’étourdir au forum.

 

 

Sinon, Jobouile1, débrouille-toi pour ne jamais finir ta mission et ainsi, tu ne changeras ni de niveau, ni de vache ! Mais, en contrepartie,  tu ne connaîtras pas non plus les plaisirs des autres niveaux !

Petite astuce : fais comme moi et bien d’autres éleveurs de ma connaissance : donne  toujours le même nom à ta vache. Et dis-toi qu’elle te revient après avoir subi un léger relooking !

 

 

Ah la la, tous ces choix sont décidément bien cornéliens. (cornélien tirant son origine du dramaturge Corneille et non des belles cornes de nos amies les vaches !! mdr)

 

 

Gros bisous et gros câlins

Brijounette

 

 

P.S : Nounouille me fait remarquer que je suis incapable de rester sérieuse plus d’une minute ! Ce à quoi je lui rétorque que si j’étais trop sérieuse, elle n’aurait même pas droit au chapitre… Nananère !

 




Jeux d'elevage